" Autodidacte, Jean-Baptiste Aubert pratique la peinture depuis une vingtaine d’années avec une grande liberté et franchise. Les toiles de cet amoureux de Corot, qui accorde une importance toute particulière à la nature, reflètent ses multiples influences et dépassent l’opposition entre abstraction et figuration. Les couleurs jaillissent en larges aplats, vives et instinctives ; des formes épurées surgissent et entrent en résonance par des jeux de contraste et de matière. Les paysages ont des échos cézanniens tandis que les natures mortes et les nus privilégient une recherche chromatique que n’auraient pas reniée certains fauves : une peinture expressive et contemporaine qui prolonge et honore la tradition. "

Paul Ubertin

 

 

Dernières expositions :

- "Natures", du 5 au 15 juillet 2016, exposition privée, Strasbourg

- "Natures", du 26 février au 6 mars 2016, à l'espace Gandhi, Audincourt (25)

- "Natures", du samedi 31 janvier au dimanche 8 février 2015, à la Maison des Remparts, Delle (90)

 

 

Presse :

"Ce qui, souvent, retient l’attention dans le travail de Jean-Baptiste, ce sont les couleurs, vives, éclatantes, qui lui ont valu d’être comparé au mouvement fauviste. Jean-Baptiste ne renie pas cette influence même s’il aime aussi laisser l’improvisation guider l’exécution de ses toiles. À Audincourt, il présente une cinquantaine de peintures. « J’ai réfléchi à un fil conducteur. Ça commence avec des toiles intitulées Chaos et Nébuleuse ». Une manière pour le peintre de figurer le Big Bang originel avant de poursuivre avec la formation de la terre et ses paysages tels que nous les connaissons aujourd’hui, les montagnes, les arbres, les fleurs..."

Article du magazine culturel Diversions, 5 mars 2016

http://www.diversions-magazine.com/audincourt-jean-baptiste-aubert-expose-a-lespace-gandhi/

 

Article de L'Est Républicain, 28 février 2016

http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2016/02/28/les-natures-fantasmees-de-jean-baptiste-aubert

 

" La première salle est riche de quatorze tableaux représentant la montagne et les paysages. Dans la deuxième salle, neuf tableaux font la part belles aux couleurs où le rouge, le bleu, le jaune donnent de la vie à des bouquets. Dans la troisième salle, c'est une rencontre entre la nature morte et le nu qui est immortalisée par une quinzaine de tableaux. [...] Une exposition riche en couleur et de grande qualité artistique. " L'Est Républicain, 2 février 2015

 

 

 

 PEINTURES

 

 

EXPOSITIONS